samedi 12 avril 2014

La chimie : une méthode scientifique

La chimie se base sur une méthode scientifique.


La méthode scientifique consiste à recueillir


-         des données qualitatives c’est-à-dire des données issues d’une description que l’on fait de la manière sont faites les expériences, des résultats qui découlent de ces expériences…. Les données qualitatives sont des données sur le goût, les couleurs, l’odeur,les réactions chimiques…… Si l’on dit, par exemple, que le plomb est plus dense que l’aluminium, on fournit une donnée qualitative.

-         Des données quantitatives c’est-à-dire des données chiffrées qui sont issues des calculs faits à partir des mesures que l’on a prises…. Les données quantitatives utilisent des unités de mesure comme le kilogramme, le mètre, l’unité de temps…. Quand on dit, par exemple, que la masse de 1.00 cm3 de plomb est de 11.3 g, on fournit des données numériques.


Ces données permettent de formuler une hypothèse. Une hypothèse est une explication possible que l’on se contente de donner sans prendre une position sur son caractère véridique. C’est-à-dire qu’on ne dit pas si elle est vraie ou fausse. On ne l’affirme pas ou on ne la nie pas. C’est le point de départ d’une démarche expérimentale. Cette hypothèse va être utilisée pour être étudiée, discutée, traitée par le biais d’expériences diverses, de mises en situations diverses.


Cette hypothèse va être soumise à diverses expériences, diverses mises en situation. L’objectif est de mettre en évidence la relation constante entre différents phénomènes intervenus dans les mêmes conditions expérimentales. Quand cette relation va être mise en évidence, on va la formuler avec des mots. On aura mis en évidence une « loi scientifique ». Un « loi scientifique » met en évidence une relation mais ne l’explique pas.


Pour expliquer cette « loi scientifique » issue des observations expérimentales, les scientifiques vont tenter de mettre en place un principe unificateur que l’on appelle une « théorie ». Cette théorie va faire l’objet de nouvelles expériences pour permettre de la modifier, de l’affiner, de la confirmer ou de l’infirmer.


Cette théorie peut être considérée comme vraie, valable pendant un certain temps. Mais, grâce au travail de recherches, elle peut, à tous moments, être remise en question, être infirmée, modifiée.


Certaines théories ne sont pas connues du grand public parce qu’elles sont jugées imparfaites par les scientifiques. Elles méritent d’être encore éprouvées avant d’être soumise au grand public.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire