dimanche 23 février 2014

Méditation sur un "enfant en difficulté"

Bonjour

Ce message peut faire l'objet d'une modification. Surveillez le.


________________


Depuis 4 ans, je pratique l'instruction en famille.
Depuis 4 ans, je multiplie les prises de conscience.
Depuis 4 ans, je soigne mon parcours d'enfant en difficultés scolaire et je comprends de mieux en mieux chacune des blessures que le système scolaire m'a infligée.
Depuis 4 ans, j'essaie de comprendre ce qu'est un enfant en difficultés.

Aujourd'hui, pour moi, un enfant en difficultés n'est pas un enfants en difficultés dans le sens où il est nécessaire de l'étiqueter "dysfonctionnel", "incapable de comprendre", incapable de réussir ses études", "incapable de quoique ce soit". Bref, il n'est pas toutes les étiquettes qu'on lui colle sur le dos parce qu'on ne comprend pas la chose autrement.

Un enfant en difficultés, pour moi, c'est bien autre chose. Cela n'a rien à voir avec toutes ces étiquettes.

Un enfant en difficultés est, contrairement à ce que l'on pourrait croire, quelqu'un de particulièrement intelligent. Je ne suis même pas sûre que les fameux tests WISC IV soient capables de voir cette dimension là.

Un enfant en difficulté est en fait un enfant particulièrement intelligent.
Mais son intelligence n'a rien à voir avec celle que décrit l'école.
Il ne se conforme pas à la pensée unique imposée par l'école.
Il ne se conforme pas, dans son fonctionnement, à ce qu'impose à l'école.

Il est certes comme une cheville ronde dans un trou carré ou une cheville carrée dans un trou rond.

Un enfant en difficultés a un regard beaucoup plus profond et beaucoup large sur la vie et les choses de la vie que cela veut bien le laisser paraître.
Un enfant en difficultés est justement en difficultés parce qu'il a une conscience beaucoup plus vaste sur les choses qu'un enfant qui se conforme, se plie aux règles. Il est conscient des choses à un tout autre niveau. Mais lui ne le sait pas. Et, les adultes qui l'entourent ne le savent pas non plus. Personne n'a conscience de cette vision des choses.

Un enfant en difficultés est un enfant qui a souvent une hyperémotivité, une hypersensibilité particulièrement élevée. C'est une enfant qui, sur le plan émotionnel, est très explosif, impulsif. Un peu rien peut devenir tout un drame. La frustration est énorme et elle génère des comportements de souffrances et donc de violence qui, souvent, le met à l'écart.

Parce qu'un enfant en difficultés est souvent montré du doigt et mis à l'écart. Aussi bien par les petits camarades que par les adultes.

Un enfant en difficultés est un enfant qui a une vie intérieure extrêmement intense.
Il déborde d'imagination.
C'est souvent, même si l'adulte ne s'en aperçoit pas toujours, un enfant inventif, créatif.... Au point que les adultes lui disent souvent : arrête d'imaginer ceci ou cela, tu te fais du mal ou bien c'est n'importe quoi....

J'ai été de ceux-là.

Un enfant en difficultés est un enfant qui a une compréhension multidirectionnelle et multidimensionnelle des choses. mais, sans le savoir. Et, sans être compris par l'adulte. Il a souvent une pensée en arborescence. D'un même problème, d'une même notion, d'une même situation, il est capable de l'interpréter de multiples façons. Et, cela dérange les adultes parce que l'adulte se sent perdu dans sa vision trop limitée des choses.

 Un enfant en difficultés est un enfant qui a un questionnement sur la vie très vaste et très profond. Il a un questionnement sur lui même tout aussi vaste aussi profond. Mais, ce questionnement est sourd....... Et imposant......... Etouffant même.....

Son questionnement l'empoisonne, l'emprisonne.
Il a besoin de passer par la compréhension de qui il est, de comment il fonctionne pour pouvoir accéder aux savoirs.

Ce questionnement si vif, si intense, si obsédant le détourne des apprentissages.
Il sent qu'il est en décalage, qu'un écart s'est creusé entre ce qu'il est et ce qu'on essaie de le mener à penser, à croire. Il sent que quelque chose ne fonctionne pas. Il sent qu'on le trompe, qu'on le manipule. Il sent et est très affecté par les injustices dont il fait l'objet et dont les autres font l'objet. Il a une conscience des autres extrêmement développée et parfois bien plus développée que tout autre adulte. Mais, il ne sait pas. Il ne peut pas le nommer pour le comprendre. Il n'arrive pas à mettre en mots tout ce qu'il a sur sa conscience. Et, il a beaucoup de difficultés pour trouver, dans son entourage proche, dans son environnement, quelqu'un qui puisse l'aider à mettre en mots ces maux pour les conscientiser.

Ces difficultés à conscientiser ce qui le préoccupent le coupent de ses apprentissages, le détournent des apprentissages, le déconcentre. C'est ainsi qu'on se trouve confronter à un enfant que l'on dit atteint de troubles de l'attention, de la concentration, de la mémorisation. Comme dil est concentré sur son questionnement, il n'est pas dans l'écoute de ce qu'on lui enseigne. Il est présent physiquement à l'école oui. mais, il n'est pas présent psychologiquement. Son attention est continuellement détournée par ce questionnement, à tout moment et dans n'importe quelle condition. Du coup, il ne parvient pas à se concentrer. Et, comme il ne parvient ni à prêter attention, ni à se concentrer, il ne peut pas mémoriser ni ce qu'il est en train de faire, ni ce qu'il a entendu ou vu.

a SUIVRE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire