samedi 23 novembre 2013

Dictée

Franklin


Nul n'entendit aussi bien que lui l'art de se perfectionner. Il était sobre, il devint tempérant ; il était laborieux, il devint infatigable ; il était bienveillant, il devint juste ; il était intelligent, il devint savant. Depuis lors, il fut toujours sensé, véridique, discret ; il n'entreprit rien avant d'y avoir fortement pensé, et n'hésita jamais dans ce qu'ila vait à faire. Sa fougue naturelle se changea en patience calculée. Il pénétra les hommes et ne les trompa point ; il parvint à les servir en empêchant qu'ils pussent lui nuire. Il disait que ceux qui voulaient être heureux étaient intéressés à être vertueux. "Si les coquins, ajoutait-il, avaient tous lers avantages de la vertu, ils deviendraient honnêtes gens par coquinerie."

Extrait du livre "Vie de Franklin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire