vendredi 20 avril 2012

Question au senat


Bonjour


J'ai très envie de dire à ce monsieur qu'il sorte un peu de son bureau de bureaucrate, qu'il regarde ce qui se vit autour de lui, qu'il apprenne à maîtriser parfaitement le sujet dont il ignore les tenants et les aboutissants.

Qu'est-ce qui lui fait croire que nos enfants ne sont pas socialisés ?
Qu'est-ce qui lui fait croire que nos enfants n'apprennent pas les valeurs de la république ?
Qu'est-ce qui lui fait croire que la mairie ne fait pas son travail?

Qu'est-ce qui lui fait sous-entendre que l'école socialise mieux qu'autre chose ?
Qu'est-ce qui lui fait sous-entendre que l'école apprend les valeurs de la république ?

Comment explique-t-il la perversion du système scolaire, la violence et l'échec scolaires ?

Qu'il sorte sur le terrain, qu'il ouvre ses yeux et ses oreilles, il trouvera les réponses à ses questions.

Application de la circulaire du 26 décembre 2011 relative à l'instruction dans la famille

13 ème législature

Question écrite n° 23215 de M. Hugues Portelli (Val-d'Oise - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 05/04/2012 - page 819

M. Hugues Portelli attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur l'application de la circulaire n° 2011-238 du 26 décembre 2011 relative à l'instruction dans la famille.
Il souhaite connaître le nombre d'enfants concernés par l'enseignement familial à domicile et la typologie actuelle de ces familles.
Il souligne les risques de détournement de ce dispositif aux fins d'empêcher la socialisation de l'enfant et l'apprentissage des valeurs de la République.
Il constate que le contrôle prévu, tous les deux ans, par l'article L. 131-10 du code de l'éducation et diligenté par la mairie ou, à défaut, l'inspection académique, n'est pas effectif dans la mesure où la mairie n'a pas les moyens de connaître l'identité et la présence sur son territoire d'enfants concernés et où les moyens permettant d'effectuer ce contrôle semblent insuffisants voire inexistants.
Il souhaite savoir comment il envisage de rendre ce contrôle effectif afin que l'instruction dans la famille ne soit pas détournée de l'intention du législateur.




En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire