lundi 14 mai 2012

La couleur


Il est impossible de distinguer une couleur dans une pièce obscure.

Par contre, dès qu’un rayon lumineux pénètre la pièce, les couleurs se révèlent jusqu’à éclater en pleine couleur. Car la couleur n’existe pas sans lumière.

Quand une lumière blanche rencontre une surface blanche, elle est réfléchie en totalité et de manière diffuse. Mais, il faut savoir que la couleur blanche contient toutes les couleurs.

Nous allons le constater par deux types de synthèse :

 la synthèse additive,
la synthèse soustractive.


La synthèse additive

Quand, sur un fond noir, on additionne plusieurs sources colorées pour former une nouvelle couleur, jusqu’à obtenir du blanc.


Pour faire cette synthèse additive, on utilise en général trois couleurs :


 le rouge,
le vert
 le bleu

L’addition de ces trois couleurs donne le blanc.

L’addition deux à deux de ces lumières colorées dites « primaires » permet d’obtenir des lumières dites « secondaires 

Bleu = vert = rouge = blanc
Bleu + rouge = magenta
Rouge + vert = jaune
Vert + bleu = cyan




Ces couleurs secondaires constituent les couleurs primaires de la synthèse soustractive utilisée en imprimerie.

La synthèse soustractive

Dans la synthèse soustractive, le support de la source lumineuse est blanc.
Les couleurs primaires pour la synthèse soustractive sont :
le magenta,
le jaune,
le cyan.





Expérience


En ce qui nous concerne, nous avons testé avec de la peinture.
Après vérification sur le net, nous en sommes arrivés à la même conclusion.
Il est impossible d'obtenir du blanc.
Il est impossible d'obtenir du noir profond.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire